Canicule : nos 10 conseils face aux fortes chaleurs

Alors que les tiques et les allergies accompagnaient le printemps, le retour de l’été entraîne l’augmentation des fortes chaleurs. Face à la hausse des températures et au risque de canicule, la Mutuelle des Services Publics vous accompagne et vous conseille. Plusieurs choses sont à surveiller pour se protéger en période de chaleur. Boissons, alimentation, lieux et vêtement à privilégier, nous vous expliquons ce qu’il faut faire et ne pas faire. Se protéger c’est aussi anticiper, c’est pourquoi il est important de prendre des nouvelles des autres et aussi d’en donner. Il est aussi essentiel de savoir reconnaitre les signes d’un coup de chaleur et d’être prêt à réagir.

 

1/ Face à la canicule, hydratez-vous

 

C’est un premier réflexe à avoir lors de fortes chaleurs. L’hydratation va permettre à votre corps de tenir face à une hausse de température mais aussi de se réguler. Si certains pensent qu’il vaut mieux boire glacé et d’autres que les boissons chaudes sont plus efficaces, sachez qu’il faut se méfier. Une boisson trop froide ou trop chaude va perturber la régulation de la température du corps. Boire chaud va augmenter la température du corps et forcer notre organisme à transpirer plus pour permettre au corps de revenir à 37°C. La transpiration va, certes, faire baisser la température du corps mais la perte d’eau étant plus importante, il faut se méfier d’une possible déshydratation. Si l’on boit très froid, à l’inverse, le corps va ralentir ou stopper la transpiration et donc l’élimination de la chaleur par l’organisme. La solution serait donc de boire des boissons tièdes qui nous hydrateraient et nous désaltéreraient efficacement.

 

2/ Évitez l’alcool quand il fait chaud

 

Tout comme les boissons chaudes, l’alcool est à éviter en cas de canicule. Par fortes chaleurs, il favorise aussi la déshydratation. Tout d’abord, l’alcool réchauffe. Il donne encore plus chaud car il dilate les vaisseaux sanguins. Cette dilatation fait monter la chaleur du corps à la surface de la peau bien plus vite, causant ainsi un excès de transpiration. Les boissons alcoolisées poussent aussi les reins à libérer plus d’eau par l’urine qu’en temps normal. L’alcool nous fait donc perdre beaucoup plus d’eau qu’il n’en apporte au corps.

 

3/ En période de canicule, n’oubliez pas de manger

 

Tout comme l’hydratation, l’alimentation est elle aussi importante en cas de fortes chaleurs. Il est recommandé d’éviter de manger gras mais vous ne devez pas éliminer le sel de votre alimentation. Si sa consommation doit être modérée, elle ne doit pas être complètement arrêtée. En effet, le sel va aider à réintroduire les nutriments éliminés par la transpiration.

Bien qu’il soit important de manger, privilégiez tout de même les petites quantités. Il est bon de préférer une alimentation riche en vitamines, en oligo-éléments et en eau. Vous pouvez donc opter pour des fruits et des légumes. En revanche, il est conseillé de consommer des légumes cuits afin d’éviter tout problèmes de transit lié à une alimentation crue.

 

4/ Privilégiez les endroits frais aux endroits exposés à la chaleur

Pour aider le corps à réguler sa propre température, il est préférable de rester au frais. Il est, par exemple, conseillé de se rendre dans des lieux climatisés tel que des bibliothèques, des centres commerciaux ou encore des cinémas.

 

 

5/ Garder votre intérieur le plus frais possible lors de journées chaudes

 

Rafraichir son intérieur en période de canicule est aussi important pour réduire l’exposition du corps à la chaleur. Il est donc conseillé de garder les fenêtres, rideaux ou encore volets et stores fermés pendant la journée. Le soir, lorsque la température baisse, vous pouvez les ouvrir à nouveau pour aérer. Pour ne pas augmenter la chaleur de votre intérieur, il est aussi conseillé de réduire au maximum l’utilisation d’appareil dégageant de la chaleur (ordinateur, lampes halogènes ou encore télévision). Si vous en avez la possibilité, utilisez un ventilateur. Placé devant un récipient d’eau et de glaçon, celui-ci sera encore plus efficace.

 

6/ Optez pour les bons vêtements pour réduire la sensation de chaud

 

Pour éviter que votre corps ait trop chaud et pour l’aider à réguler sa température, il est conseillé de porter des vêtements légers. Quelque chose d’ample et clair empêchera de garder la chaleur trop près du corps. Les vêtements en coton sont à privilégier. Ils permettent de laisser passer l’air et absorbent la transpiration. Si vous sortez, n’oubliez pas de porter un chapeau. Il permet d’éviter la chaleur directe sur votre tête et réduit les risques d’une insolation.

 

7/ Pour lutter contre la chaleur, mettez-vous à l’ombre le plus possible

 

Si vous sortez, évitez au maximum le soleil direct, notamment aux heures les plus chaudes, entre 11h et 21h. Lorsqu’ils sont trop intenses, les rayons du soleil peuvent provoquer des dommages aux yeux mais aussi à la peau. Avec le temps, le vieillissement des tissus est plus rapide et des cancers de la peau peuvent se développer. C’est entre 12h et 16h que le soleil est le plus haut, les UV sont alors plus nocifs. Se couvrir reste la meilleure solution pour limiter les risques liés au soleil et à la chaleur.

Si vous êtes au soleil, il est primordial d’appliquer de la crème solaire toutes les deux heures et après chaque baignade. Aucune crème ne filtre entièrement les rayon UV du soleil mais un indice 30 minimum est important pour se protéger.

 

8/ Pour vous prémunir contre les risques de la canicule, prenez et donnez des nouvelles à vos proches régulièrement

 

En cas de fortes chaleurs, il est important de prendre régulièrement des nouvelles de vos proches, et d’en donner. Appelez vos proches, et principalement les personnes vulnérables, pour s’assurer qu’ils se portent bien et qu’ils n’ont besoin de rien. Les personnes âgées sont très sensibles aux coups de chaleur, vous pouvez alors opter pour des services de téléassistance pour une mise en place d’appels réguliers.

 

9/ Apprenez à détecter les premiers effets des fortes chaleurs

 

Afin d’éviter une hyperthermie, il est important de savoir détecter les premiers signes alertant des fortes chaleurs. Parmi ces symptômes on trouve une grande fatigue, des étourdissements, vertiges ou troubles de la conscience ainsi que des nausées ou vomissements. Les crampes musculaires sont aussi significatives de fortes chaleurs. Bien sûr, l’élévation de la température corporelle et la soif sont aussi des signes. Enfin, maux de tête, propos incohérents, perte d’équilibre, de connaissance et convulsions sont eux aussi des signes très sérieux.

Si vous observez ces symptômes, consultez un médecin ou appelez le 15.

 

10/ En cas de malaise, coup de chaud ou insolation, réagissez

 

Si vous observez une personne présentant des signes alertant d’un coup de chaud, il est important de réagir. En plus d’appeler le 15, le 18 ou le 112, vous devez impérativement placer cette personne à l’ombre ou dans un endroit frais. Desserrer ses vêtements pour l’aider à baisser sa température. Pour aider la régulation au mieux, vous pouvez l’asperger d’eau fraiche. Vous pouvez aussi recouvrir la personne de linges humides et lui faire de l’air.

 

Durant l’été, la Mutuelle des Services Publics continue d’être à vos côtés. Pour plus de conseils et d’informations, vous pouvez nous rejoindre sur les réseaux sociaux Facebook et LinkedIn.

2021-07-09T13:59:26+00:0009 juillet 2021|
RAPPELEZ-MOI !