Les trouble de la vision: agir en cas de symptômes

Les yeux sont des organes très fragiles. Ils peuvent développer des troubles sans signe avant-coureur. Si certains ne traduisent pas d’urgences ophtalmiques, d’autres sont à prendre en charge rapidement pour que la vue ne soit pas irrémédiablement endommagée. Mais dans quels cas doit-on s’inquiéter, quels symptômes surveiller et comment agir ? La Mutuelle des Services Publics répond à toutes ces questions sur les troubles de la vision dans cet article.

 

Les différents troubles de la vision

Perte de la vision périphérique

Une perte de la vision périphérique se propageant petit à petit vers le centre est la résultante d’un glaucome. Cette maladie dégénérative est due à une pression trop élevée à l’intérieur de l’œil. Celle-ci engendre une altération du nerf optique entraînant ainsi une perte progressive de la vision. Ce trouble est héréditaire et touche souvent les personnes âgées.

Pour stopper la progression de la maladie et éviter une perte irréversible de la vue, il est impératif de consulter rapidement un ophtalmologue. Celui-ci orientera le patient vers un traitement approprié, comme des gouttes ophtalmiques pour aider à baisser la tension oculaire. Il est également possible de pratiquer une intervention chirurgicale.

 

Taches dans le champ de vision

Des taches peuvent parfois apparaître soudainement dans le champ de vision. Celles-ci peuvent se présenter sous différentes formes, comme des nuages blancs, des pattes d’araignée ou des formes grises. Ces taches ne sont pas figées, elles bougent constamment lorsqu’on tente de les fixer.

Ce trouble traduit dans la plupart des cas un décollement du vitré. Le vitré est un gel transparent, qui remplit 80 % de l’œil et qui se situe dans la cavité, derrière le cristallin. Les taches sont dues au décollement ou à la rétractation du gel par rapport à la rétine. Ce qui se décolle ou se détache apparaît alors devant la rétine et provoque des ombres sur celle-ci. Ce trouble se développe avec l’âge ou certaines maladies comme le diabète ou une forte myopie.

Cette pathologie se soigne de différentes façons en fonction de sa cause. Pour les personnes atteintes de diabète, les taches devront être traitées au laser pour stopper l’hémorragie des vaisseaux rétiniens.

En cas de déchirure de la rétine, les taches sont accompagnées de flashs lumineux. Dans ce cas, c’est une urgence ophtalmique qui nécessite un traitement rapide au laser pour éviter de perdre une partie de la vision.

Dans tous les cas, si des formes apparaissent, il est impératif de se rendre chez son ophtalmologue pour un diagnostic précis et une prise en charge rapide et efficace.

 

Un sentiment de voile devant les yeux

Le sentiment d’un voile devant les yeux peut être un début de cataracte. Ce trouble est dû au cristallin qui s’opacifie, entrainant ainsi une perception altérée des couleurs et des contrastes. Les personnes touchées par cette maladie sont souvent âgées de plus de 65 ans. L’opacification est, en effet, due en premier lieu à la vieillesse, mais aussi au diabète ou à une trop forte exposition des yeux au soleil.

La cataracte se soigne aujourd’hui très bien grâce à la chirurgie, mais elle doit être prise à temps pour ne pas conduire à la cécité.

 

Scintillements devant les yeux

Les scintillements au niveau de la vue sont la plupart du temps le signe avant-coureur d’une migraine ophtalmique. Ceux-ci sont présents que les yeux soient ouverts ou fermés. Ces scintillements ont souvent lieu une trentaine de minutes avant une migraine douloureuse. Elle est due à un spasme vasculaire cérébral qui se situe au niveau du cortex occipital.

Pour cette pathologie, seul un neurologue pourra déterminer la cause des migraines et prescrire un traitement adéquat.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les migraines ophtalmiques, n’hésitez pas à consulter notre article dédié aux migraines ophtalmiques.

 

Vision floue

Voir flou peut être une conséquence de plusieurs phénomènes qui peuvent traduire des pathologies plus ou moins importantes. Il peut s’agir d’une baisse de la vue simplement due à l’âge ou à l’hérédité, mais également d’un autre problème pouvant se situer sur toute la chaîne visuelle de l’intérieur de l’œil jusqu’au cerveau. On peut notamment citer l’altération de la cornée, une inflammation de l’intérieur de l’œil, un début de cataracte ou une altération du nerf optique.

Ces pathologies peuvent avoir de graves conséquences et, pour certaines, conduire à la cécité. C’est pourquoi il est important de consulter rapidement un ophtalmologue.

 

Que faire en cas de troubles de la vision ?

Selon les pathologies présentes, le médecin traitant ou l’ophtalmologue seront en mesure d’établir un diagnostic précis et ainsi prescrire le traitement approprié. Dans tous les cas, il est préférable de ne pas attendre avant de consulter, car les conséquences d’une prise en charge tardive peuvent être importantes.

En cas de trouble visuel brutal, il ne faut pas hésiter à se rendre aux urgences ophtalmologiques en cas d’indisponibilité immédiate de l’ophtalmologue. Si vous avez subi un choc ou un traumatisme à l’œil, il est également préférable de se rendre aux urgences.

 

Troubles de la vision : les personnes à risque

Nous n’avons pas tous les mêmes prédispositions face aux troubles de la vision. Certaines personnes ont en effet plus de risque de présenter une pathologie de l’œil. C’est le cas par exemple :

  • Des personnes diabétiques ;
  • Des personnes en surpoids ou présentant un risque cardiovasculaire ;
  • Des personnes ayant un parent présentant un glaucome ;

Par ailleurs, l’âge joue également un rôle important dans les troubles de la vision. En effet, des altérations à différents niveaux peuvent apparaître au fur et à mesure de la vie. Il est donc conseillé de consulter un ophtalmologue une fois par an après 65 ans.

 

Un phénomène visuel brutal n’est jamais anodin et est à prendre en charge rapidement. N’hésitez donc pas à consulter votre ophtalmologue ou directement les urgences ophtalmiques en cas de doute. À la Mutuelle des Services publics, nous avons bien compris la nécessité de pouvoir consulter votre ophtalmologue au besoin et nous faisons tout pour rembourser du mieux possible les soins liés aux yeux.

2023-01-17T13:35:54+00:0022 avril 2022|
RAPPELEZ-MOI !