Comprendre les migraines ophtalmiques

Les migraines ophtalmiques représentent une minorité de migraines, mais elles peuvent être grandement handicapantes pour les personnes qui en souffrent. La migraine ophtalmique, également appelée migraine avec aura, touche environ 20% des personnes migraineuses. La Mutuelle des Services Publics vous aide à comprendre, dans cet article, les spécificités de la migraine ophtalmique, ses causes et éventuels traitements.

 

Qu’est-ce qu’une migraine ophtalmique ?

La migraine ophtalmique est différente de la migraine classique par les phénomènes neurologiques qui précèdent les céphalées, caractéristiques de la migraine. La migraine ophtalmique est aussi appelée migraine avec aura visuelle car des taches, des points lumineux, une vision floue ou encore l’amputation d’une partie du champ visuel peuvent apparaître. Ces phénomènes neurologiques apparaissent souvent avant les céphalées, mais peuvent également persister pendant la crise.

Les symptômes de la migraines ophtalmiques sont multiples :

  • Troubles visuels : Ces troubles apparaissent avec les maux de têtes et prennent la forme de tâches, de point noirs et blancs ou d’une vision floue voire déformée
  • Troubles sensitifs : Toujours avant les maux de têtes, des engourdissements des membres supérieurs ou inférieurs, et des troubles du langage peuvent également survenir
  • Maux de tête et hypersensibilité à la lumière : C’est dans un second temps que les douleurs apparaissent. La migraine se distingue alors par des maux de tête aggravés à l’effort, et une hypersensibilité à la lumière et au bruit. Elle peut aussi entraîner nausées et vomissements

 

D’une durée de quelques heures jusqu’à deux jours, les céphalées sont généralement ressenties de manière pulsatile et unilatérale. La fréquence de ces crises peut varier de quelques-unes par an à plusieurs par mois selon les personnes.

Quelles sont les causes d’une migraine ophtalmique ?

Les migraines ophtalmiques et la douleur engendrée est due à une dilatation des vaisseaux cérébraux, notamment des artères des méninges. Une stimulation nerveuse est souvent à l’origine de cette dilatation.

On peut noter plusieurs facteurs déclenchant une migraine, mais ils peuvent varier selon les personnes :

  • Une modification du rythme de vie : le manque de sommeil, le stress, la contrariété et la colère peuvent favoriser le déclenchement d’une migraine avec ou sans aura
  • Certains aliments ou boissons : Le chocolat, la charcuterie, le café, l’alcool ou la cigarette peuvent être à l’origine de stimulations nerveuses
  • Des facteurs hormonaux : chez la femme, une diminution brutale du taux d’œstrogène en fin de cycle menstruel peut entraîner une migraine
  • Des conditions météorologiques : une chute soudaine de la pression atmosphérique, annonçant la pluie, peut aussi être un facteur
  • Certains stimuli sensoriels : le bruit, les odeurs et la lumière peuvent provoquer des crises migraineuses.

Comment traiter une migraine ophtalmique ?

Afin de soulager la migraine ophtalmique, il est indispensable d’obtenir l’avis d’un médecin. Selon la durée des crises, leur fréquence ainsi que l’impact sur la vie quotidienne, le traitement de la migraine ophtalmique pourra varier. Le professionnel de santé pourra vous prescrire un antalgique simple comme le paracétamol, ou un anti-inflammatoire non stéroïdien comme l’ibuprofène si les douleurs sont trop importantes. Si vous souffrez de nausées ou vomissements dues aux migraines, l’aspirine peut être prescrite en association avec des antiémétiques.

 

Très handicapantes au quotidien, les migraines ophtalmiques peuvent gâcher la vie des personnes qui en souffrent. La Mutuelle des Services Publics le sait et accompagne au maximum ses adhérents et adhérentes dans leurs démarches de soin.  La mutuelle informe aussi les patients et patientes aux  problématiques santé telles que la complexité du système de médecin traitant pour que chacun et chacune soit acteur de sa santé.

2021-12-20T10:17:18+00:0020 décembre 2021|
RAPPELEZ-MOI !