Insuffisance cardiaque, à quoi faut-il faire attention ?

En France, l’insuffisance cardiaque est une maladie qui touche plus d’un million de personne. Chaque année, c’est plus de 160 000 personnes qui sont hospitalisées pour une insuffisance cardiaque et plus de 70 000 décès qui sont associés à cette pathologie. Cette maladie est à prendre au sérieux et quelques gestes simples au quotidien peuvent éviter son aggravation. La Mutuelle des Services Publics vous explique tout dans cet article.

 

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque, ses causes et ses conséquences ?

 

L’insuffisance cardiaque est une perte de force musculaire du cœur et donc de contraction normale. Celui-ci ne pompe plus correctement le sang pour permettre aux organes de recevoir assez d’oxygène et d’éléments nutritifs, essentiels à leur bon fonctionnement.

L’insuffisance cardiaque commence par se manifester durant l’effort, puis au repos. Le cœur tente, dans un premier temps, de s’adapter à la perte de sa force de contraction en accélérant ses battements (augmentation de la fréquence cardiaque), puis il augmente de volume (épaississement des parois ou dilatation des cavités cardiaques). Ce travail supplémentaire finit par aggraver l’insuffisance cardiaque.

 

Les causes et conséquences de l’insuffisance cardiaque

 

Il existe plusieurs causes possibles à une insuffisance cardiaque :

  • La cardiopathie ischémique ou infarctus du myocarde: C’est la principale cause d’insuffisance cardiaque qui crée une lésion irréversible d’une partie du muscle cardiaque ne permettant ainsi plus au cœur de fonctionner normalement.
  • L’angine de poitrine grave : Elle survient lorsque le muscle n’a pas un apport en oxygène suffisant et peut également compliquer l’insuffisance cardiaque.
  • L’hypertension artérielle: C’est la deuxième cause d’insuffisance cardiaque car le cœur peut se fatiguer en luttant contre une forte pression afin d’envoyer le sang dans les artères. En premier lieu, le muscle cardiaque va s’épaissir pour rester efficace puis perd de sa force pour aboutir à l’insuffisance cardiaque.

L’insuffisance cardiaque peut entrainer plusieurs conséquences sur l’organisme dont la perturbation de l’équilibre en eau de l’organisme. Le sang dans les vaisseaux stagne car sa circulation est ralentie et entraine un passage de liquide vers les tissus, formant ainsi des œdèmes. En conséquence, le rein élimine moins de sel et d’eau dans les urines, aggravant ainsi les œdèmes.

 

La vie quotidienne avec une insuffisance cardiaque

 

Pour gérer au maximum l’insuffisance cardiaque au quotidien, il est important de modifier ses habitudes. Ces changements peuvent passer par l’alimentation ou une activité physique adaptée. Voici quelques points d’attention lorsqu’on souffre d’insuffisance cardiaque :

  • Modérer sa consommation de sel et d’eau
  • Réduire son surpoids tout en gardant une alimentation équilibrée et diversifiée
  • Pratiquer une activité physique régulière, sur avis médical et sans se surmener
  • Arrêter de fumer
  • Diminuer sa consommation d’alcool
  • Pratiquer l’autosurveillance

Cette autosurveillance consiste à comparer votre état de santé du jour avec celui des jours précédents. Pour cela il suffit de :

  • Se peser deux fois par semaine dans les mêmes conditions (par exemple le matin au réveil) et à noter votre poids
  • Surveiller la présence d’œdèmes au niveau des chevilles
  • Surveiller son essoufflement
  • Evaluer sa fatigue

Si une prise rapide de poids en quelques jours est notée, une aggravation de votre gène respiratoire ou des œdèmes apparaissent, il est nécessaire de consulter rapidement son médecin.

D’autres aspects de la vie quotidienne sont à prendre en compte quand on souffre d’insuffisance cardiaque :

  • La conduite automobile : Un médecin doit attester la capacité à conduire étant donné que cette maladie peut entrainer malaises et étourdissements
  • Les voyages : lors des déplacements, il est important d’avoir sa trousse de médicaments sur soi, mais aussi une ordonnance avec le nom des médicaments en DCI (Dénomination commune internationale)
  • Activités physiques : l’insuffisance cardiaque ainsi que son traitement peut avoir une influence sur l’activité physique. Il est nécessaire d’en parler avec son médecin pour connaître ses capacités

 

L’insuffisance cardiaque est une maladie qui touche de nombreuses personnes et dont les conséquences peuvent être très graves. Il est important de modifier ses habitudes, de surveiller de près d’éventuels changements et de consulter régulièrement son médecin pour contrôler son évolution. La Mutuelle des Services publics a bien compris les enjeux de cette maladie et essaye d’accompagner au mieux les patients dans leurs démarches ainsi que dans le remboursement des traitements.

2021-11-04T15:55:15+00:0004 novembre 2021|
RAPPELEZ-MOI !