Tout savoir sur les ergothérapeutes

L’ergothérapie a pour but de restaurer et faciliter les activités de personnes en situation de handicap ou souffrant de maladies ou de blessures. Les fonctions de conseil et d’accompagnement des ergothérapeutes envers ces personnes sont primordiales, c’est donc un métier qui revêt une importance considérable dans le quotidien des personnes en situation de handicap. La Mutuelle des Services Publics vous explique les spécificités du métier d’ergothérapeute dans cet article ainsi que le déroulé des séances.

 

Qu’est-ce qu’un ergothérapeute ?

Le mot « Ergothérapie » vient du grec « ergon » (travail, activité) et « therapia » (traitement). L’ergothérapie est destinée aux personnes de tout âge et en situation de handicap moteur et psychomoteur. L’ergothérapie est considérée comme une spécialité paramédicale et exercée uniquement sur prescription médicale. Leur rôle, en tant qu’expert en réadaptation, est d’apporter des solutions aux patients pour les aider dans leur vie quotidienne, professionnelle ou scolaire. Grâce à différents types de soins, de conseils et d’activités éducatives, ils peuvent nettement améliorer le confort de ces personnes.

 

Quel est le rôle de l’ergothérapeute ?

L’ergothérapeute peut intervenir auprès de différentes personnes, des nourrissons aux personnes âgées. Ils peuvent s’occuper de toutes personnes présentant une situation de handicap, que ce soit psychique, neurologique, rhumatologique ou traumatologique. L’ergothérapeute prend en charge le patient à partir du moment où celui-ci présente un problème de santé qui limite ses activités quotidiennes comme effectuer ses soins personnels, se déplacer, communiquer, se divertir, travailler ou encore étudier.

L’ergothérapeute utilise divers moyens comme les activités de la vie quotidienne, la confection d’attelles ou l’aménagement du domicile ainsi que du lieu de travail pour aider les patients. Il peut intervenir dans les phases précoces (post traumatique/rééducation) et tardives (réadaptation).

Le rôle du professionnel de santé est donc de favoriser l’autonomie des personnes en situation de handicap, de leur permettre d’avoir une qualité de vie satisfaisante. Il permet également de faciliter leur maintien dans un milieu de vie répondant à leurs besoins et à leurs préférences et de faciliter leur intégration dans la communauté.

 

Qui est concerné ?

Le recours à un ergothérapeute est généralement prescrit par le médecin à des personnes souffrant :

  • De pathologies invalidantes comme la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer, le polyhandicap, l’autisme ou les malformations diverses
  • De handicaps permanents ou temporaires des suites d’un accident ou d’un traumatisme
  • De troubles psychomoteurs
  • De retards de développement chez l’enfant (troubles de l’apprentissage)
  • De troubles moteurs liés à la vieillesse.

Comment se déroule une consultation ?

Dans un premier temps, avant de débuter les soins, l’ergothérapeute évalue les difficultés quotidiennes de la personne handicapée grâce à des mises en situation. L’environnement comme le travail, l’école ou le domicile est étudié pour visualiser les difficultés. Certains aménagements et des exercices de réadaptation peuvent être proposés pour améliorer le confort.

Il évalue également :

  • Les conséquences de son handicap physique ou mental sur la réalisation des activités
  • L’effet de l’environnement à la fois physique et humain sur ses activités
  • Les activités de la personne
  • Le degré d’autonomie dans sa vie quotidienne

Après évaluation, et en fonction de la nature du handicap, l’ergothérapeute peut mettre en place différentes techniques comme des actes de rééducation et de réadaptation par le geste (activités manuelles par exemple) ou des activités ludiques. L’apprentissage de gestes techniques permet de compenser un handicap empêchant la réalisation d’une tâche.

 

L’ergothérapeute apporte beaucoup aux personnes en situation de handicap que ce soit au niveau de l’autonomie ou de leur intégration au sein d’une communauté. Bien que ces séances soient souvent indispensables, elles ne sont pas remboursées par l’assurance maladie. C’est pour ça que nous prévoyons une prise en charge des séances d’ergothérapie dans la plupart de nos contrats.

2022-01-14T11:27:58+00:0027 décembre 2021|
RAPPELEZ-MOI !